Vous avez des questions sur JobYourself, notre accompagnement ou les conditions d’accès aux coopératives d’activités?

Consultez nos FAQ !

Dois-je être domicilié en Région bruxelloise

JobYourself étant subsidiée par la Région Bruxelles Capitale, accompagne les habitants de la Région bruxelloise ou toute personne qui souhaite y développer son activité. Si vous êtes d’une autre Région vous pouvez trouver une coopérative d’activités près de chez vous sur le site www.coopac.be

Si je ne suis pas inscrit chez Actiris ?

JobYourself accompagne les personnes inscrites au CPAS et les chômeurs complets indemnisés à l’ONEM. Ces derniers doivent être inscrits soit chez Actiris, soit au VDAB soit au Forem. Si vous n’êtes ni inscrit à l’ONEM, ni au CPAS, nous ne pouvons pas vous accompagner.

Si je suis salarié ?

Si vous êtes salarié et que vous voulez développer un projet en tant qu’indépendant, nous ne pouvons pas vous accompagner mais sachez qu’il existe d’autres structures pour vous aider. Pour les connaître contactez le 1819.

Si je suis au chômage et que j’ai gardé un statut d’indépendant complémentaire ?

Si vous envisagez de vivre à plein temps de votre activité, nous pouvons vous accompagner.  Pour rentrer en « test » (période où vous facturez à travers la coopérative d’activités) vous devrez vous engager à ne pas utiliser votre statut d’indépendant complémentaire pendant tout cette période.

Si je suis au chômage et que je facture via SMart ?

Si vous êtes au chômage, que vous facturez via  SMart et que vous envisagez de vivre à plein temps de votre activité, vous rentrez dans notre public-cible. Pendant la période de « test » (période où vous facturez à travers la coopérative d’activités) vous devrez vous engager à facturer exclusivement via notre coopérative d’activités.

Si je suis sur la mutuelle ?

Si vous relevez de la mutuelle, et que cela veut dire que vous êtes considéré comme non-apte au travail, nous ne pouvons pas vous accompagner mais sachez qu’il existe d’autres structures pour vous aider. Consultez le 1819 pour les connaître.

Si je suis encore en préavis ?

Pendant la période de préavis nous ne pouvons pas vous accompagner. Néanmoins si la fin de votre préavis est proche (endéans les 2 mois) et que vous serez ensuite dans les conditions d’accès aux coopératives d’activités vous pouvez déjà entamer les démarches pour bénéficier de l’accompagnement de JobYourself.

Si je ne touche pas d’allocations de chômage ou du CPAS mais que je suis sans emploi?

Si vous ne touchez aucune allocation de chômage ou du CPAS, nous ne pouvons pas vous accompagner car pendant la période de « test » vous n’aurez aucun revenu qui vous permettra de vivre. Mais sachez qu’il existe d’autres structures pour vous aider. Pour les connaître consultez le 1819.

Si je suis jeune demandeur d’emploi en stage d’attente ?

Si la fin de votre stage d’attente est proche (endéans les 2 mois) et que vous serez ensuite dans les conditions d’accès aux coopératives d’activités vous pouvez déjà entamer les démarches pour bénéficier de l’accompagnement de JobYourself.

Si par contre votre stage d’attente va durer encore plusieurs mois, il vous faudra attendre la fin de celui-ci pour bénéficier de l’accompagnement de JobYourself pour autant, que vous soyez ensuite dans les conditions d’accès pour entrer en coopératives d’activités.

Faut-il maîtriser la langue française ?

L’accompagnement chez JobYourself se donne en français ou en néerlandais. Il est indispensable de pouvoir communiquer dans une de ces deux langues pour se comprendre. Il faut donc au minimum avoir un français ou un néerlandais de niveau moyen pour être accompagné.

Tout le monde peut-il entrer chez JobYourself ?

JobYourself accueille les chercheurs d’emploi qui remplissent les conditions d’accès aux coopératives d’activités sans discrimination. Toutefois l’entrée en accompagnement est validée par entretien individuel avec un coach. Celui-ci nous sert à sélectionner les candidats-entrepreneurs en fonction de la maturité de leur projet et de leur compétence entrepreneuriales.

Faut-il l’accès à la gestion pour être accompagné par JobYourself ?

Vous ne devez pas avoir l’accès à la gestion pour entrer chez JobYourself mais vous devez vous engager à suivre une formation et passer l’examen de gestion de base avant la fin de la sortie de votre phase de test. Pour plus d’information sur les accès à la gestion consultez le site du Service Public Régional de l’Economie et de l’Emploi.

Faut-il un accès à la profession ?

Vous souhaitez développer une activité qui nécessite un accès à la profession (coiffeur, peintre, boulanger,…), vous devrez, avant l’accompagnement, démontrer que vous avez accès à ces métiers. Pour plus d’information sur les accès à la profession consultez le site du SPF Economie.

Je veux commencer à facturer rapidement, est-ce possible?

Nous avons une procédure rapide réservée aux « Projets Prêts à Facturer ». Cette procédure vous permet d’entrer en phase de « test d’activité » endéans le mois. Pour bénéficier de cette procédure il faut entrer dans les conditions d’accès aux coopératives d’activités et nous démontrer que votre projet est effectivement prêt à démarrer.

J’ai déjà des clients. Comment puis m’intégrer dans le processus de JobYourself ?

Si vous avez déjà une clientèle, vous êtes sans doute dans les conditions d’accès pour entrer directement en phase de test de projet. Vous pourriez alors bénéficier de la procédure pour « Projets Prêts à Facturer ». Cette procédure vous permet d’entrer en phase de « test d’activité » endéans le mois. Pour bénéficier de cette procédure il faut entrer dans les conditions d’accès aux coopératives d’activités et nous démontrer que votre projet est effectivement prêt à démarrer.

La phase de préparation est-elle obligatoire ? Si oui, quelle en est la durée minimum ?

Si votre projet ne rencontre pas encore de clients et n’est donc pas prêt à facturer, la phase de préparation est obligatoire. Sa durée sera fonction de ce dont vous avez besoin. Mais si votre projet est prêt à facturer, nous avons une procédure qui vous permet d’entrer en phase de « test d’activité » endéans le mois. Pour bénéficier de cette procédure il faut entrer dans les conditions d’accès aux coopératives d’activités et nous démontrer que votre projet est effectivement prêt à démarrer.

L’accompagnement intègre-t-il des formations ?

JobYourself ne propose pas de formations en interne cependant, les candidats-entrepreneurs ont accès à un large éventail de formations via notre réseau de partenaires, avec des tarifs préférentiels ou la gratuité.

Combien coûte l’accompagnement ?

L’accompagnement est gratuit. Cependant, lorsque vous êtes en phase de « test » d’activités sur le marché, vous contribuez au fonctionnement de la structure à hauteur de 10% de votre marge brute (chiffre d’affaire moins les achats de fournitures), avec un minimum de 50€/mois.

Comment entrer en contact avec d’autres entrepreneurs ?

En intégrant la coopérative d’activités vous intégrez un large réseau de candidats-entrepreneurs et d’entrepreneurs.  Nous vous offrirons des opportunités de les rencontrer et d’échanger des services, à vous de les saisir !

Puis-je présenter n’importe quel projet ?

Nous accompagnons des projets dans tous les secteurs d’activités. De manière générale, notre mission est de permettre aux gens de développer leur activité sans risques. Dans ce cadre nous n’accompagnons pas les activités qui nécessitent un investissement important dès le début (ex. : gros parc machines ou gros stock de marchandises) ou un engagement à long terme dès le début (ex : bail commercial). Le transport de personnes et les activités d’import et/ou export hors UE figurent également dans les projets que nous n’accompagnons pas.

Peut-on développer plusieurs projets ?

Oui. D’ailleurs, les indépendants ont souvent plusieurs activités à leur actif. Il se peut qu’en coaching collectif ou individuel, nous vous proposions de vous centrer sur le développement d’un projet à la fois pour ne pas disperser votre énergie.

Peut-on être à plusieurs pour développer un même projet ?

Oui. Néanmoins, chacun doit être dans les conditions d’accès pour entrer dans la coopérative et chacun est suivi comme un candidat-entrepreneur individuel. Il aura son compte analytique individuel au sein de la coopérative d’activités. Cela ne vous empêchera pas de venir ensemble à des rendez-vous de coaching si cela est convenu avec votre coach.

Dois-je rester 18 mois en test ?

Pas obligatoirement. Vous restez maître de votre vie. Vous pouvez quitter la coopérative d’activités quand vous le souhaitez que ce soit pour un emploi salarié, pour lancer votre activité ou l’arrêter. Votre coach sera là pour vous aider à faire le bon choix.  La coopérative d’activités se réserve également le droit de mettre fin à la collaboration si vous ne respectez pas le cadre convenu.

A noter que les mois de « test » que vous n’aurez pas consommés pourront être utilisés plus tard si vous êtes à nouveau dans les conditions d’accès aux coopératives d’activités.

Peut-on suspendre le test et le reprendre par la suite ?

Oui, vous pouvez suspendre votre test à tout moment et le reprendre par la suite si le motif le justifie.

Les mois de « test » que vous n’aurez pas consommés en raison de votre suspension/arrêt pourront être utilisés plus tard si vous êtes à nouveau dans conditions d’accès aux coopératives d’activités.

Suis-je dispensé des obligations liées à mon statut de chômeur ?

Lors du parcours PREPA, l’entrepreneur a l’obligation de répondre à toutes les demandes de l’ONEM, d’Actiris ou des organismes de contrôle dont il relève. Ce n’est que lors de la phase de « test », moyennant le fait qu’Actiris vous a accordé une dispense DV94.5, de 18 mois maximum, que vous serez dispensé de vos obligations.

Est-ce qu’un formulaire C45E de l’ONEM est compatible avec le DV94.5 simultanément ou successivement ?

Ces deux dispenses ne sont pas incompatibles. Si vous êtes dans les conditions (C63 valable), pour bénéficier de la dispense DV94.5 il vous faudra interrompre la C45E si elle court toujours. Votre organisme de paiement, l’ONEM ou Actiris sont les organes qui peuvent pour renseigner par rapport à votre situation particulière.

Quid des assurances professionnelles ?

La coopérative d’activités prend une assurance « accident de travail » pour vous. Pour la majorité des activités, la coopérative fournit également une assurance en responsabilité civile adaptées à votre projet.  Les primes de ces assurances seront retirées de votre compte analytique.

Peut-on travailler avec une agence Interim ou SMart pendant le Parcours prépa ?

Oui, vous pourriez avoir des opportunités de facturation durant votre phase de préparation sans pour autant que votre activité soit déjà réellement prête à démarrer en phase de test. Dans ce cas vous pouvez sans problème utiliser des systèmes de facturation comme le propose, par exemple, SMartBe, Tentoo ou Merveille

Doit-on payer des cotisations sociales pendant la période de test ?

Non, durant toute votre période de « test » au sein d’une coopérative d’activités vous conservez votre statut de chômeur ou d’allocataire social. Bien que vous puissiez agir comme des indépendants, vous ne l’êtes donc pas. Vous n’avez donc pas de cotisations sociales à payer car elles sont liées au statut d’indépendant.

Quid de l’autorisation AFSCA pour les métiers de bouche ?

Vous pouvez l’obtenir pour votre projet au nom de la coopérative d’activités.

Quid de la carte de marchand ambulant ?

Vous pouvez l’obtenir pour votre projet mais elle est prise au nom de la coopérative d’activités.

Pour votre information, prenez connaissance des difficultés liées à l’exercice d’une activité en tant que candidat-entrepreneur ambulant en Région de Bruxelles Capitale :

Problèmes potentiels liés au fait d’être en coopérative d’activités :

  • Certaines Communes refusent les candidats-entrepreneur de Bruxelles-Emergences scrl-fs car le détenteur de la carte patronale n’est pas la personne présente sur le marché
  • Certaines Communes refusent la présence de plusieurs candidats-entrepreneurs de Bruxelles Emergences scrl-fs sur le même marché.

Problèmes potentiels liés aux marchés :

  • Certains gestionnaires de marché tirent au sort, le jour même, pour déterminer les ambulants sans abonnement qui pourront s’installer.
  • Certains placeurs et/ou Communes peuvent refuser un marchand ambulant s’ils estiment que les produits vendus ne sont pas pertinents pour le marché en question.

Peut-on faire des investissements ?

Votre coach analysera avec vous quels investissements sont vraiment nécessaires à chaque étape de votre projet. Lorsque les investissements (matériel amortissable) sont nécessaires, nous vous proposons un système de mise à disposition. C’est-à-dire que vous achèterez en votre nom l’investissement et vous vous « louerez » celui-ci pour un prix mensuel correspondant à la valeur de l’amortissement.

Est-on sûr de récupérer son argent à la sortie ?

Oui, dans tous les cas. La manière de sortir cet argent dépendra du statut que vous aurez à la sortie : si vous vous lancez comme indépendant vous nous ferez une facture de vente qui liquidera le montant. Pour toute autre situation, en fonction du montant, nous sortirons l’argent sous forme de contrat de travail ou de fiche fiscale.

La réserve d’argent est-elle taxée à la sortie ?

Oui, via le régime d’imposition classique, en fonction de votre statut et de votre situation personnelle au moment de la sortie.

Avez-vous un service de récupération des créances ?

Oui, notre service comptabilité effectue des rappels systématiques (par courrier et par téléphone) en cas de non-paiement. En cas de litige, une procédure peut être engagée avec notre avocat. Néanmoins, avant d’activer des procédures vous devez vous engager à vous-même aller réclamer l’argent qui vous est dû chez vos clients.

Lorsqu’il faut des fonds pour développer une activité, la coopérative peut-elle accompagner le candidat dans ses démarches auprès d’un organisme de crédit ?

Nous n’accompagnons pas directement les candidats-entrepreneurs dans leurs démarches auprès des organismes financiers ou de crédit. Cependant, nous travaillons en partenariat avec les Guichet d’Economie Locale (GEL) pour tout ce qui concerne les aspects de financements. Nous vous orienterons donc vers un GEL en parallèle de notre accompagnement.

Les subsides sont-ils acceptés pendant l’accompagnement?

Cela va dépendre du type de subside. Pour toutes les questions liées aux aspects de financement nous avons un partenariat avec les Guichet d’Economie Locale (GEL). Nous vous orienterons donc vers un GEL en parallèle de notre accompagnement.

Doit-on payer des cotisations sociales pendant la période de test ?

Non, durant toute votre période de « test » au sein d’une coopérative d’activités vous conservez votre statut de chômeur ou d’allocataire social. Bien que vous puissiez agir comme des indépendants, vous ne l’êtes donc pas. Vous n’avez donc pas de cotisations sociales à payer car elles sont liées au statut d’indépendant.

Vous n'avez pas trouvé votre réponse? Contactez-nous !